quaesitio

QP Fedil – Indexation


images8GRH7N2C

(c) Photo: Wort.lu

Ci-après la réponse du Ministre de l’Economie Etienne Schneider à ma QP au sujet de l’initiative de la Fedil d’inviter ses membres à protester contre la récente décision gouvernementale en matière d’index:

QP Reponse Fedil Index

La réponse d’Etienne Schneider est claire et sans équivoque, et doit être saluée: la démarche du président de la Fedil nuit au dialogue social et, au vu du faible nombre de lettres reçues, on peut se poser des questions sur l’adhésion des membres de la Fedil à l’action de leur président. Ceci n’est pas sans rappeler le bide qu’avait connu l’invitation à un parterre de dirigeants économiques par le même M. Dennewald lors d’une table-tonde électorale en 2013 à manifester leur opposition à l’indexation…

A relire aussi l’interview d’Etienne Schneider dans Le Quotidien du 18.8., dans lequel il annonce la teneur de sa réponse à ma QP:

Le Quotidien 18 August 2014 p1

Le Quotidien Montag 18 August 2014 p 2

Il est à espérer que les dirigeants du Fedil relâchent désormais leur fixation excessive sur l’index et se remettent à renouer avec un dialogue plus constructif dans l’intérêt de l’économie luxembourgeoise.

Je relève aussi au passage, avec satisfaction, que le Ministre de l’Economie partage mon analyse quant aux effets de l’abrogation de la TVA à taux réduit sur l’immobilier résidentiel locatif – cf mon article [1]

 

 

_______ ▼_f o u s s n o t e n _ ▼ _____________________________________________________
  1. http://www.franzfayot.lu/2014/05/21/a-la-recherche-du-temps-futur-le-droit-au-rendement-immobilier-une-loi-naturelle/ []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *