quaesitio

Question parlementaire urgente: Grève des étudiants pour le climat


Luxembourg, le 19 septembre 2019

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 84 du règlement de la Chambre des Députés, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire urgente à Monsieur le Ministre de de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Ce vendredi, 20 septembre 2019, la grande grève pour le climat s’annonce et le ministère a communiqué que les absences des élèves sont à considérer comme absences non excusées.

Il me revient en outre qu’il serait question d’acte de « désobéissance civile » en rapport avec la participation des élèves au mouvement de grève contre le réchauffement climatique.

Le 4 octobre 2019, Son Altesse Royale le Grand-Duc Héritier prendra la succession en tant que Chef-Scout. Dans ce cadre, une cérémonie officielle, à laquelle tous les guides et scouts du Luxembourg sont invités à participer, est prévue l’après-midi du 4 octobre 2019. Afin de soutenir la participation des jeunes guides et scouts fréquentant l’école fondamentale luxembourgeoise, Monsieur le Ministre a accordé une dispense des cours le 4 octobre 2019 à partir de 14h00 aux élèves dont les parents feront la demande. Le ministère a même fourni un formulaire afin de simplifier cette demande parentale.

  • Est-ce que Monsieur le Ministre est-il d’avis qu’il faut artificiellement rendre la participation des élèves à une grève pour le climat plus difficile, en les sanctionnant avec une absence non excusée ?
  • Le ministre de l’Éducation est-il d’avis qu’il est opportun de sanctionner les élèves qui participent à une grève contre le changement climatique et au contraire d’excuser l’absence d’élèves à l’assermentation d’un nouveau Chef scout ?
  • Sur quel critère a-t-il pris ses décisions ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

Franz Fayot

Député