quaesitio

Question parlementaire: Urbanisme du quartier Kirchberg


Luxembourg, le 14 octobre 2019

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 83 de notre règlement interne, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics.

On peut lire dans l’édition du Wort du 11 octobre 2019 (« Weniger Langeweile, mehr Leben », D. Lecorsais, p.23) que le bureau d’architecture et d’urbanisme Gehl de Copenhague vient de presenter un projet commandité par le Fonds du Kirchberg pour revisiter l’urbanisme jugé défaillant du quartier Kirchberg à Luxembourg-Ville. 

Conformément au credo du bureau Gehl de mettre l’humain au centre de la planification urbaine, il serait notamment recommandé de prévoir des commerces aux rez-de-chaussée des immeubles du Kirchberg, de planifier des lieux de prélassement, d’optimiser les places publiques, de rendre plus attractives les pistes cyclables et les voies pour piétons, de valoriser le parc de la Coque.  D’après les déclarations de Monsieur le Ministre, les propositions du bureau Gehl seraient à comprendre comme une sorte de cadre, que le Fonds du Kirchberg, ensemble avec des bureaux locaux, devrait maintenant mettre en musique – à court, moyen et long terme, selon les projets.

Monsieur le Ministre peut-il indiquer avec plus de detail quelles parties du projet Gehl pour le quartier Kirchberg seront concrètement transposés, et dans quells délais? 

Est-ce qu’il existe un calendrier  pour l’implémentation du plan Gehl dans le quartier Kirchberg?

Est-ce que l’implémentation de ces propositions est concertée avec les autorités de la Ville de Luxembourg? Est-ce que des initiatives semblables sont en planification au sein de la Ville de Luxembourg, ou en discussion avec le Ministère des Travaux publics ? 

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’assurance de mon profond respect.

Franz Fayot

Député